Recent News

Rugby - Bleus - Bleus - Jacques Brunel (sélectionneur du XV de France) : « Que cette défaite nous serve de leçon »

Visiblement abattu, Jacques Brunel reconnaissait le non-match de son...

Rugby Bleus

Publié le

Rugby - Tests internationaux - Jacques Brunel, le visage grave. ( A.Mounic/ L'Equipe)

Jacques Brunel, le visage grave. ( A.Mounic/ L'Equipe)

« À chaud quel est votre sentiment ?
La déception bien sûr. Mais en même temps, on avait tâché de se prémunir de ça, on avait essayé de bien se rendre compte de la qualité de cette équipe fidjienne. On pensait s'être bien préparé, mais on n'est pas bien rentré dans la partie. Sur la première mi-temps, malgré la possession, on a imprimé quelque chose que dans les cinq dernières minutes. En seconde, on a essayé de repartir sur des bonnes bases, un engagement plus fort, mais on n'a pas réussi à changer le cours de la partie. On a été dominé sur les impacts, dans les rucks, on était en retard sur les soutiens et on n'a pas réussi à impulser ce que l'on voulait mettre en place.

Quels ont été vos mots dans le vestiaire ?
Malheureusement, on ne travaillera pas ensemble cette semaine. On va tâcher revoir ce que l'on a fait pour avoir en tête les manques que l'on a eus et que l'on prenne bien conscience, que cette défaite nous serve de leçon.

L'équipe de France était en quête de confiance. Repart-elle de zéro ce soir ?
C'est un gros coup d'arrêt parce que dans le chemin que l'on voulait parcourir. Il va falloir repartir, retrouver de la confiance. Malheureusement, c'est la fin de la session d'automne. Chacun va retourner dans son club et on va rester sur cette impression difficile. Ça va être un peu compliqué.

« Difficile de voir un côté positif »

Un an après le nul face au Japon (20-20), aviez-vous imaginé le mal aussi profond ?
Ce soir, il est difficile de voir un côté positif. Mais je veux croire que ce n'est pas notre visage, que ce que l'on est capable de montrer autre chose comme face à l'Afrique du Sud et l'Argentine. Mais le résultat face aux Fidji est là.

Le visage des Bleus est complètement différent d'un match à l'autre, est-ce un problème physique ?
Je ne pense pas que l'on ait subi un contrecoup. Les Fidjiens ont été beaucoup plus présents et réactifs que nous. Sans doute que nous n'avons pas mis les ingrédients, engagement, agressivité, dès le début de la partie. Et c'est difficile de revenir face à des garçons avec des physiques hors normes et des qualités au-dessus de la moyenne.

Quel bilan tirez-vous de cette tournée d'automne ?
Il est très mitigé parce qu'on aurait voulu finir de belle manière. Après l'Afrique du Sud et l'Argentine, on était sur une progression et là on s'arrête. On savait cette équipe dangereuse mais on n'a pas su trouver les ressources pour la battre. On avait avancé de deux pas sur cette tournée et là on recule... »

Renaud Bourel

Original Link...


Tags: None
0 comments
Report        

Read On: