Recent News

Kim Kardashian & Kanye West se séparent ? Non, il s'agit de ... - AFP Factuel

AFP FactuelKim Kardashian & Kanye West se séparent ? Non, il s'agit de ...AFP FactuelIl n'y a aujourd'hui aucune information laissant croire à une séparation du couple qui s'est récemment rendu en Ouganda. Contactés par l'AFP, les représentants de Kim Kardashian West n'ont pas répondu, mais le 9 octobre, la star avait encouragé ses 59 ...et plus encore »

Depuis la venue de Kanye West dans le bureau de Donald Trump à la Maison Blanche le 11 octobre, plusieurs publications sur les réseaux sociaux évoquent un possible divorce entre Kim Kardashian et la star du rap US. Mais en lieu et place d’articles sur ce couple ultra-médiatisé, lesdites publications renvoient systématiquement à des informations pratiques pour s’inscrire sur les listes électorales américaines.

"Bon… c’est officiel… Kim Kardashian a finalement décidé de divorcer de Kanye West".

Screenshot taken October 18, 2018 of Ashlee Marie Preston's viral tweetScreenshot taken October 18, 2018 of Ashlee Marie Preston's viral tweet

Le message provient d’un tweet d'Ashlee Marie Preston, première candidate transgenre pour un siège à l’Assemblée de l’Etat de Californie. Toutefois, le lien contenu dans le tweet conduit les internautes à vote.gov, un site officiel du gouvernement américain, plutôt qu’à un article sur une possible séparation des deux vedettes.

En quelques heures, des centaines de publications  sur Facebook et de tweets avec le même lien ont été partagés.

Screenshot taken on October 18, 2018 of a Facebook post sharing voter registration information disguised as Kardashian divorce newsScreenshot taken on October 18, 2018 of a Facebook post sharing voter registration information disguised as Kardashian divorce news

D’autre tweets du même genre ont également été postés, notamment au sujet d’une rupture entre la chanteuse Ariana Grande et le comédien Pete Davidson. L’un d’entre eux, qui a fait plus de 45.000 retweets, contenant un lien renvoyant vers vote.org

Le 18 octobre, le stratagème est devenu encore plus visible lorsque la version américaine du magazine Elle, dont le compte Twitter officiel compte 6,8 millions d'abonnés, s’est fendu d’un tweet du même genre, toujours au sujet de "Kimye".

Screenshot taken on October 18, 2018 of the Elle Magazine tweetScreenshot taken on October 18, 2018 of the Elle Magazine tweet

Le magazine américain a utilisé un titre « clickbait » - Kim Kardashian et Kanye West se séparent - avec un lien aboutissant au site whenweallvote.org qui explique comment s’inscrire sur les listes électorales aux Etats-Unis. L’organisation à but non lucratif When We All Vote est notamment soutenue par l’ex-première dame Michelle Obama et des célébrités telles que l’acteur Tom Hanks et la star de la country Tim McGraw. 

Si la plupart des commentaires sous le tweet d'Ashlee Marie Preston étaient globalement positifs, l'initiative du magazine a entraîné des réactions bien plus négatives, notamment par des personnes qui trouvent le tweet condescendant ou d'autres qui s'inquiètent des conséquences que cela peut avoir sur la confiance octroyée aux médias.

"C'est n'importe quoi. Qui est-ce que vous pensez convaincre avec ça ? Vous savez quoi ? On peut avoir une conscience civique et s'intéresser aux ragots concernant les célébrités", gronde une internaute. "Ca ne fait que propager de fausses informations", regrette une autre.

Screenshot taken October 18, 2018 of Roxane Gay's tweetScreenshot taken October 18, 2018 of Roxane Gay's tweet
Screenshot taken October 18, 2018 of Parker Molloy's tweetScreenshot taken October 18, 2018 of Parker Molloy's tweet

Quatre heures après son tweet, Elle Magazine a répondu aux critiques en supprimant une publication Instagram similaire et en assurant dans un nouveau tweet: "Nous avons fait une mauvaise blague. Notre enthousiasme pour l’inscription sur les listes électorales a altéré notre jugement et nous en sommes sincèrement désolés."

Il n'y a aujourd’hui aucune information laissant croire à une séparation du couple qui s’est récemment rendu en Ouganda.

Contactés par l’AFP, les représentants de Kim Kardashian West n'ont pas répondu, mais le 9 octobre, la star avait encouragé ses 59,4 millions d'abonnés sur Twitter à "utiliser (leurs) voix". "Inscrivez-vous maintenant", avait-elle lancé.

Screenshot taken October 18, 2018 of Kim Kardashian West's tweetScreenshot taken October 18, 2018 of Kim Kardashian West's tweet

Le 17 octobre, c'est Barack Obama qui avait lancé un appel au vote. Dans une vidéo devenue virale, l'ancien président avait listé et réfuté plusieurs "excuses pour ne pas voter", notamment l'argument selon lequel le vote d'une seule personne "ne compte pas". 

"La dernière élection présidentielle s'est jouée à moins 100.000 voix près. Il y a plus de monde qui va (au festival de musique) Coachella", avait assuré l'ancien pensionnaire de la Maison Blanche dans un tweet, accompagné également d'un lien renvoyant vers vote.org

Capture d'écran réalisée le 19 octobre 2018 d'un tweet de Barack ObamaCapture d'écran réalisée le 19 octobre 2018 d'un tweet de Barack Obama

Original Link...


Tags: None
0 comments
Report        

Read On: