Infos »

Infos générales
  • Ebola en RDC : la liste des cas suspects s'allonge, mais deux seulement ont été confirmés

    Posted 2018-05-10 14:45:34 by: admin

    Une nouvelle flambée d'Ebola touche le territoire de Bikoro, au nord-ouest de la capitale Kinshasa, où deux cas ont été confirmés par les autorités. Une vingtaine d'autres demeurent ...

    Comments: 0   View more...

  • RDC : l'ONU pointe " l'absence d'un plan de financement clair " du processus électoral par Kinshasa

    Posted 2018-05-10 14:33:59 by: admin

    Dans un rapport rendu public lundi, l'ONU fait un point très critique sur l'avancée du processus électoral mené par la Ceni en RDC, sur financements du gouvernement ...

    Comments: 0   View more...

  • La presse en ligne burkinabè à fond sur le procès du putsch manqué

    Posted 2018-05-10 12:18:09 by: admin

    Les journaux en ligne burkinabè commentent ce jeudi (jour férié du fait de la fête de l'Ascension) la reprise, puis la suspension, la veille, du procès relatif au coup d'Etat manqué de septembre 2015.«Procès putsch manqué: l'audience renvoyée au vendredi 25 mai», titre Fasozine.com qui renseigne au passage que «suspendu le 6 avril dernier, le procès du putsch manqué a repris ce mercredi 9 mai 2018». Le média en ligne rappelle que l'audience avait été suspendue (le 6avril), suite à la renonciation de 14 avocats de la défense. «Le président du tribunal dans l'incapacité de continuer le procès avait renvoyé l'audience à ce jour, le temps de permettre au bâtonnier de l'ordre des avocats de commettre d'office d'autres avocats pour défendre les accusés dont les conseils se sont déportés», explique-t-il. Selon Fasozine.com, à l'ouverture de l'audience, hier mercredi, le tribunal a informé l'assistance qu'il a reçu deux nouvelles lettres de déport. Il s'agit de Me Paul Kéré et de la SPC/Somé. A ce sujet, le quotidien national Sidwaya, dans sa version en ligne, croit savoir que les demandes de déport des deux avocats ont été déposées le 8 mai 2018 et que «ces déports concernent des avocats de  8 accusés dont le général Gilbert Diendéré et  son épouse, Fatoumata Diendéré». Pour sa part, Lefaso.net fait remarquer dans sa rubrique ‘'Flash info'' que le juge (du Tribunal militaire) a accédé à la requête des avocats commis d'office en renvoyant le procès au vendredi 25 mai 2018. Et d'ajouter qu'ils (les avocats) ont donc 16 jours pour s'imprégner du dossier. Sidwaya informe que le procès du coup d'Etat manqué a repris hier mercredi à Ouagadougou, avec la présentation de nouveaux avocats commis à la défense de certains accusés. A en croire le confrère, le président du tribunal a informé que trois accusés ont déposé des demandes de liberté provisoire, avant de souligner que deux ont été rejetées ...

    Comments: 0   View more...

  • Intervention d’urgence d’une ONG pour les victimes de la sécheresse en Mauritanie

    Posted 2018-05-10 12:18:06 by: admin

    L'ONG internationale Action Contre la Faim annonce, dans un communiqué reçu jeudi à APA, qu'elle est en train de coordonner avec la communauté humanitaire en Mauritanie une intervention d'urgence au profit des victimes de la grande sécheresse que connait ce pays cette année.Une telle intervention « vise à atteindre pas moins d'un demi-million de personnes, principalement des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes et allaitantes », précise l'ONG dans son communiqué. L'ONG humanitaire qui parle de « la pire sécheresse de ces dernières années », a estimé que « 378.000 personnes souffrent déjà d'insécurité alimentaire » et que « la phase critique de la saison de la faim (période de soudure) se situera entre juin et septembre ». « Alors que la population ne s'est pas encore remise de la crise de 2012, la Mauritanie fait face à une autre sécheresse : la soudure de 2018 affectera 48% de plus qu'en 2017 », a déclaré depuis Nouakchott la directrice pays de cette ONG, Elena Vicario, citée par le communiqué. Mme Vicario a ajouté que cette « situation critique est la conséquence de la grave sécheresse » qui a épuisé les herbes de pâturage beaucoup plus tôt que d'habitude et conduit à la baisse de la production de lait et à la chute du prix du bétail dans un pays où ces ressources « constituent le principal moyen de subsistance ». Action Contre la Faim a également évoqué la situation des réfugiés maliens dans l'est mauritanien (environ 56.000) et dont « la moitié sont des mineurs de moins de 18 ans en situation critique ». « A peine 6% des demandes humanitaires » pour ces réfugiés « ont été couvertes, sachant que ces personnes sont complètement dépendantes de l'aide alimentaire», a expliqué Mme Vicario. L'ONG a précisé avoir mis en place une intervention coordonnée avec l'équipe humanitaire dans le pays et le gouvernement mauritanien, qui se concentre sur la sécurité alimentaire, la ...

    Comments: 0   View more...

  • RCA : la MINUSCA prône dialogue pour une sorte de crise

    Posted 2018-05-10 12:18:03 by: admin

    Le Représentant spécial du Secrétaire général en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, a réaffirmé l'importance du dialogue avec les groupes armés en vue d'une solution définitive à la crise en Centrafrique, soulignant, toutefois, la nécessité d'utiliser la force onusienne comme moyen de pression pour aboutir à la table des négociations.« Certains continuent de croire que la paix est au bout du canon. La stratégie pour réduire la présence et la menace des groupes armés ne prévoit pas que la force. La sortie de crise doit être basée sur le dialogue, appuyé par la force », a dit le Représentant spécial, lors de la conférence hebdomadaire de la mission onusienne mercredi à Bangui  Tout en rappelant la main tendue du Chef de l'Etat ainsi que l'initiative de l'Union africaine pour la paix et la réconciliation, il a déclaré : « Il faut que les groupes armés soient invités à la table de négociation mais en même temps il faut maintenir la pression militaire ». A ce propos, le Chef de la MINUSCA a rappelé que la MINUSCA n'a pas hésité à recourir à la force lorsque des groupes armés ont menacé les institutions et les populations. Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la MINUSCA, le Représentant spécial s'est exprimé sur les récentes violences à Bangui ainsi que les menaces du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), indiquant que la MINUSCA travaille sur les deux fronts avec les autorités centrafricaines. “Bangui nous préoccupe mais nous avons un plan pour la protéger mais aussi pour protéger ailleurs. Pour le KM-5, l'effort se poursuit pour arrêter les criminels qui prennent la population en otage”, a assuré Onanga-Anyanga. A l'endroit du FPRC, il a déclaré : “ceux qui menacent de descendre sur Bangui, nous leur opposerons la légitimité nationale et internationale ainsi que la force de cette Mission. Nous avons mobilisé nos ...

    Comments: 0   View more...

  • L’ex-guérillero mozambicain Dhlakama enterré dans son village natal

    Posted 2018-05-10 11:50:36 by: admin

    Le chef de l'opposition mozambicaine et ancien guérillero Afonso Dhlakama, décédé le 3 mai des suites d'une maladie, a été enterré jeudi dans son village natal de Magunde, dans le centre-est du pays, en présence de centaines de fidèles. "On enterre le corps, mais on n'enterre pas les idées", a déclaré l'un de ses frères, Elias Dhlakama. Afonso Dhlakama, qui a dirigé la Résistance nationale du Mozambique (Renamo) pendant trente-neuf ans, est décédé à l'âge de 65 ans dans les montagnes de Gorongosa (centre) où il vivait retranché depuis 2015. Ancienne guérilla transformée en parti politique à la fin de la guerre civile (1976-1992), la Renamo avait repris les armes en 2013 pour dénoncer la mainmise du parti au pouvoir, le Front de libération du Mozambique (Frelimo), sur le pays. La mort du chef de la Renamo intervient à un moment crucial pour le Mozambique puisqu'Afonso Dhlakama et le président Filipe Nyusi avaient récemment engagé des négociations de paix. Jeudi, des centaines de partisans de l'opposition ont suivi le cortège funéraire de la maison du père du défunt, toujours en vie, jusqu'au cimetière familial, situé en pleine brousse. "Nous avons perdu un père, nous avons perdu un héros", a témoigné une de ses nièces, Teresa Marceta. "Nous sommes ici non seulement pour rendre hommage à notre père mais aussi pour le remercier d'avoir enseigné au monde ce qu'est la démocratie", a-t-elle ajouté. De nombreux curieux étaient perchés sur les arbres pour observer l'inhumation dans une épaisse forêt, aux sons d'une fanfare militaire. "Nous espérons que la nouvelle direction (de la Renamo) qui sera élue continuera la bataille pour la démocratisation du pays, comme l'ont fait les présidents Andre Matsangaissa (fondateur de la Renamo, décédé en 1979) et Afonso Dhlakama", a déclaré un membre de la famille Matsangaissa. "L'indulgence de Dieu est infinie. Donc je lui fais confiance pour pardonner à frère Afonso ...

    Comments: 0   View more...

  • Attaques contre la police à Kaboul : le bilan monte à 10 morts

    Posted 2018-05-10 11:50:26 by: admin

    Le bilan des attaques de mercredi contre deux commissariats de police de Kaboul est monté à dix morts, a annoncé le ministère de la Santé jeudi, alors que la capitale reste en état d'alerte. Au moins 23 personnes ont également été blessées lors du très long assaut sur la capitale afghane, selon le ministère. Les talibans et le groupe Etat islamique ont chacun de leur côté revendiqué les attentats de mercredi. Mais les services de renseignement afghans les ont attribués au réseau Haqqani, allié des talibans, et au groupe insurgé pakistanais Lashkar-e-Taiba. Le Pakistan a condamné les attentats. Dans un communiqué, les talibans ont justifié leur attaque contre un commissariat du centre-ville par une volonté de "revanche" après que l'armée de l'air afghane a bombardé début avril une madrasa, faisant selon l'ONU 107 victimes, 36 morts et 71 blessés, en grande partie des enfants. L'Etat afghan avait indiqué avoir ciblé des talibans préparant de futures attaques. L'attaque de Kunduz a servi la propagande des insurgés, a affirmé un commandant taliban à l'AFP "Les gens en général sont très en colère après l'attaque contre un séminaire à Kunduz et cela a amélioré la perception des talibans", a-t-il expliqué sous condition d'anonymat. "Toutes les portes pour la paix sont maintenant fermées. Je vois davantage de guerre dans le futur", a-t-il commenté. Des kamikazes et d'autres assaillants armés ont attaqué mercredi deux commissariats de Kaboul. Le groupe Etat islamique a revendiqué le premier assaut, qui visait un commissariat de police situé dans un quartier à majorité chiite de l'ouest de la ville. Après une relative diminution de la violence dans Kaboul en février et mars, les extrémistes y ont multiplié les attaques. Les autorités redoutent de nouvelles violences dans les jours à venir. Le groupe EI avait déjà revendiqué le double attentat suicide dans la capitale afghane qui avait tué au moins 25 ...

    Comments: 0   View more...

  • Climat: l’accord de Paris encore loin de prendre vie

    Posted 2018-05-10 11:50:18 by: admin

    Encore loin du compte: les quelque 200 pays réunis jusqu'à jeudi à Bonn ont peiné à avancer vers l'objectif de donner vie à l'accord de Paris sur le climat, se fixant même une séance de rattrapage en septembre. Le pacte climatique de 2015 vise à contenir le réchauffement mondial sous les 2°C, voire 1,5°C, par rapport à l'ère préindustrielle. Mais pour pouvoir entrer en application en 2020 son mode d'emploi doit encore être élaboré: les règles et procédures pour mesurer et évaluer les engagements des Etats à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Que comptabiliser dans les actions climat? Comment en rendre compte? Quelle flexibilité accorder aux pays en développement pour appliquer ces règles? Les pays du Nord doivent-ils offrir plus de "prévisibilité" à ceux du Sud qui ont besoin des milliards promis pour mettre en place leurs politiques climat? Ces questions sensibles doivent être résolues au plus tard lors de la 24e Conférence climat de l'ONU (COP24) en décembre à Katowice (Pologne). Mais pendant ces dix jours de négociations débutées le 30 avril en Allemagne, le travail a été "très lent", a résumé Amjad Abdulla, représentant du groupe des petites îles. Une lenteur qui a douché les espoirs de disposer dès maintenant de projets de textes suffisamment ramassés pour pouvoir être réellement négociés. "Nous ne sommes pas parvenus à ça, loin de là (...) Nous n'avons pas été à la hauteur de ce qui était espéré", a indiqué à l'AFP la négociatrice de l'UE Elina Bardram, évoquant une certaine "frustration" parmi les délégations. La présidence fidjienne de la COP23 a donc annoncé une session additionnelle début septembre à Bangkok pour augmenter les chances de faire de cette année cruciale un succès. L'apparente technicité des discussions ramène en réalité le plus souvent aux tensions récurrentes entre pays du Nord et du Sud et au nerf de la guerre, l'argent. - "Le temps presse" ...

    Comments: 0   View more...

  • Le scientifique australien de 104 ans s’est donné la mort en Suisse

    Posted 2018-05-10 11:50:09 by: admin

    David Goodall, le scientifique australien de 104 venu jusqu'en Suisse pour bénéficier d'un suicide assisté que son pays lui refusait, s'est éteint jeudi à 12h30 (10h30 GMT) à Bâle (nord), a annoncé la Fondation Exit International. "A 12h30 aujourd'hui (10 mai), le professeur David Goodall, 104 ans, s'est éteint paisiblement à Bâle, en Suisse, d'une injection de Nembutal" (barbiturique), a tweeté le Dr Philip Nitschke, fondateur de la fondation Exit International, qui l'avait aidé à organiser son dernier voyage. Cet article Le scientifique australien de 104 ans s’est donné la mort en Suisse est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...

  • Macron critique le « fétichisme » allemand pour les excédents budgétaires

    Posted 2018-05-10 11:50:02 by: admin

    Le président français Emmanuel Macron a exhorté jeudi, en présence d'Angela Merkel l'Allemagne à dépasser son "fétichisme" pour les excédents budgétaires et commerciaux, dans le cadre des réformes nécessaires en Europe. "En Allemagne il ne peut y avoir un fétichisme perpétuel pour les excédents budgétaires et commerciaux, car ils sont faits aux dépens des autres", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie pour la remise d'un prix européen en présence de la chancelière. Cet article Macron critique le « fétichisme » allemand pour les excédents budgétaires est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...