Camerfeeling
Camerfeeling lance sa première radio 100% culture. News and Culture from Cameroon.

- SOCIETE


Info

L'autre arrestation de Koffi Olomidé.

26/07/2016 - Lu fois
  • Note moyenne : 1.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 1.0/5 (3 notes)

 Koffi Olomide






Parlons une dernière fois de l'affaire Koffi Omidé.

Déjà pour dire qu'il n' y aurait jamais eu d'affaire Koffi Omidé sans la présence d'une ''putain'' de caméra. Vu comment l'artiste a ensuite orchestré sa défense autour du déni. Malgré des millions de témoins oculaires, il a essayé une stratégie de défense tellement ridicule, qu'elle en est devenue sympathiquement rigolote. Au point de mettre en s

cène sa victime afin qu'elle nie à la télévision avoir jamais été victime. ça s'appelle la quadruple peine. On te tape. Tu as mal. Tu es humiliée. Et ensuite on te dit de dire aux gens qui commencent à te soutenir que non tu n'as jamais été violenté. Donc on te pousse à être en plus détesté par des millions de gens qui ont eu une sympathie spontanée pour toi. Il faut être un artiste et un génie de manipulation pour mettre un tel scénario en marche. La caméra a joué son rôle. Heureusement que la caméra était là. Elle a filmé malgré elle, une scène de folie qui a ému la planète entière.
Passé l'arrestation et l'expulsion kenyanne. Il est une chose que j'attendais avec impatience. C'était de voir comment Kinshasa gérerait la suite de ce dossier. Et la nouvelle de l'arrestation du chanteur congolais tout à l'heure À SON DOMICILE DE KIN CONFIRME BIEN L'AGENDA QUE J'AVAIS IMAGINÉ. Je me disais que Kinshasa jouait sur une corde raide l'image de tout un pays si le retour de l'artiste s'était passé sans qu'il n'y ait de suite judiciaire. Cela laisserait explicitement entendre que c'est un pays de non droit.
Du coup, j'imagine un peu ce qui s'est passé dans les coulisses.
Le Rais Joseph Kabila a du faire une petite intervention afin que l'artiste soit plutôt expulsé du Kenya, pour échapper à une impitoyable justice kenyanne. Et la suite du scénario prévoyait que Koffi soit arrêté à Kin. C'était important pour la rénomée du pays, au regard de la mondialisation de l'émotion autour de cette affaire. Cette arrestation était aussi importante pour la résurrection future de l'artiste. Elle lui permet du coup, de revêtir le manteau de la victime d'une humiliation, alors même qu'il a présenté des excuses répétées. La scène des menottes n'est pas fortuite. Là on surfe sur le compassionnel d'une part et d'autre part on renforce l'image d'un régime qui ne badine pas avec ses lois. Mon pronostic? Ça n'ira pas loin. Koffi qui est forcément dans la confidence de tout ce qui se trame là, ne sera pas plus que ça inquiété par la justice de son pays. Celui qui aura le mieux communiqué finalement dans cette affaire, c'est le gouvernement de Joseph Kabila. Plus intuitif et subtile que l'artiste qui s'est précipité à prendre la parole sans faire travailler les communicants de crise.
 

Morgan Palmer

 

 

Auteur : infos sur l'auteur | contactez l'auteur
Partager cette brève scoopeo : Partager cette brève | | facebook : Partager cette brève |
Partager les dernières brèves Netvibes : Partager les dernières brèves | iGoogle : Partager les dernières brèves | My Yahoo : Partager les dernières brèves |